jeudi 18 avril 2013

Petits pains feuilletés à la crème

On a tous notre madeleine de Proust.
Ma madeleine à moi c'est ce petit pain feuilleté qu'on trouvait dans certaines boulangeries de Strasbourg. A Paris j'ai beau chercher je ne trouve pas, il y a bien certains petits pains feuilletés qui y ressemblent, mais ce n'est pas celui de mon enfance.
Strasbourg est sans doute trop loin de Paris... culinairement parlant bien sûr !



Petits pains feuilletés à la crème pâtissière... comme à Strasbourg


La recette semble longue, je vous rassure ce n'est qu'un effet d'optique dû aux nombreuses photos !
Enfin si, mes feuilletés sont un peu long à préparer, mais ce n'est pas ma faute, c'est la pâte feuilletée danoise et ses temps de repos imposés qui rallongent la recette. 



Pour la pâte feuilletée danoise

·         1 cuillère à café de levure sèche (levure de boulangerie de type SAF)
·         500 gr de farine
·         300 gr de beurre
·         300 gr d’eau tempérée (quantité à adapter suivant la farine)
·         50 gr de sucre en poudre
·         1 cuillère à café de sel

Pour la crème pâtissière

·         ½ litre de lait
·         3 jaunes d'oeuf
·         20 gr de beurre
·         80 gr de sucre en poudre
·         30 gr de maïzena
·         40 gr de farine
·         1 sachet de sucre vanillé
·         1 pincée de sel

La crème pâtissière

Faites chauffer le lait avec le sucre vanillé et la pincée de sel.
Dans un cul de poule blanchissez les 3 jaunes d'oeuf avec le sucre,  ajoutez la maïzena et la farine et bien mélanger. Versez doucement tout en mélangeant le lait bouillant sur le mélange. Remettez l’ensemble sur le feu doux et continuez de mélanger jusqu'à épaississement de la crème puis retirez du feu. Débarrassez dans un saladier et ajoutez le beurre, mélangez et laissez refroidir.

La pâte feuilletée danoise

Dans un grand saladier, ou dans la cuve du robot si vous en possédez un, mélangez la farine, le sel et le sucre. Rajoutez la levure et l’eau tempérée. Pétrissez jusqu'à obtenir une belle pâte souple qui se détache des bords du récipient.  Couvrez le récipient et laissez la pâte doubler de volume.
Après repos pétrissez la pâte une minute pour expulsez l’air, couvrez à nouveau et mettez au frais durant 30 minutes.
Reprenez la pâte et étalez en un carré d’un demi centimètre d’épaisseur. Placez le beurre coupé très fin sur une des moitiés du carré de pâte. Repliez la pâte en deux de façon à couvrir le beurre.
Étalez la pâte en un rectangle 3 fois plus long, pliez en portefeuille, couvrez et mettez dans la partie froide du réfrigérateur pendant 30 minutes minimum.
Reprenez la pâte, donnez un quart de tour et étalez  sur 3 fois la longueur.
Recommencez cette opération 3 fois, en respectant le temps de repos au froid entre chaque tour.




Au total le pâton aura subi 4 tours. La pâte feuilletée est prête.
Reprenez la pâte et étalez-la en un rectangle de 8 cm de large sur 3 mm d’épaisseur. Découpez des bandes de pâte de 1,5 cm de large et 8 cm de long.

Pour faire un pain feuilleté il faut deux bandes de pâtes qui seront façonnées comme le montrent les photos.



 Entortillez chaque brin de pâte en l’étirant à 12/15 cm environ.









 Puis formez un 8 avec deux brins de pâte, soudez chaque extrémité en la pressant l’une sur l’autre.








Disposez chaque 8 ainsi formé sur une plaque de cuisson. Laissez pousser 1 heure ( plus ou moins suivant la température ambiante). Pressez les trous des 8 avec les doigts et garnissez-les de crème pâtissière.
Enfournez dans un four préchauffé à 220° et laissez cuire 10 à 12 minutes.



Conclusion : un amour de petit pain feuilleté, et si la pâte feuilletée danoise n’était pas aussi longue à préparer j’en ferais encore et encore !


17 commentaires:

  1. Waow, c'est très beaux! Et très bien expliqué, merci les filles. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. éh éh, j'ai pris du temps à comprendre ... je me suis dit que ça méritait quelques images pour aider à la compréhension

      Supprimer
  2. Encore un délice que l'on peut refaire chez soi avec grand plaisir, car sa recette est vraiment bien détaillée et expliquée.
    Merci !
    (Sympa, le petit gif final ! :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Nathalie d'avoir remarqué le petit détail qui tue !

      Supprimer
  3. hmmm! ça envoie du rêve ici! J'ai toujours voulu savoir faire des viennoiseries ainsi, embaumer la cuisine un dimanche matin, croustiller de bonheur à la première bouchée, mais pour l'instant ça reste un fantasme... :) jolie recette!

    RépondreSupprimer
  4. Joli souvenir d'enfance, j'en croquerais volontiers un ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Hou! ça m'a l'air d'être un délice pour le palais, mais un supplice pour la ligne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Mélia, comme toujours, tout est question de modération :)

      Supprimer
  6. une très belle gourmandise =)

    RépondreSupprimer
  7. huuuum ça a l'air délicieux! et j'adore ton petit tuto!

    RépondreSupprimer