mardi 11 juin 2013

Cerises et crumble au chocolat - comme un air de forêt noire !

Les girafes n'avaient pas disparu sous le déluge de pluie.
Elles se sont un peu déconnectées des réalités virtuelles, chacune d'entre elles prises par leurs occupations respectives.
La petite girafe enchaîne devoirs-concours-oraux-partiels, tandis que la grande, chaussée de bottes en caoutchouc, traque sans relâche les limaces et les escargots qui se repaissent de la moindre pousse qui daigne émerger dans le petit jardin. 

Les cerises nouvelles rougissent enfin, c'est l'occasion de sortir celles que j'avais congelées l'an passé pour laisser place à la nouvelle récolte. En parlant de cerises nous avons depuis quelques années de nouveaux visiteurs dans notre cerisier, j'ai pu les photographier à travers la fenêtre samedi dernier, de jolies perruches Grand Alexandre qui vivent en parfaite liberté dans beaucoup de grandes villes européennes, dont Paris.


Petites forêts noires revisitées

Revenons à nos cerises ! J'ai laissé libre-court à mon imagination pour re-visiter pour une énième fois le célèbre gâteau de la forêt noire. Comme actuellement je suis un peu prise par le temps - la chasse à la limace ça occupe - j'ai voulu une forêt noire simplifiée au look résolument déstructuré !
Des cerises sorties du congélateur, de la confiture de cerises, des cerises en bocal et un crumble au cacao, sans oublier l'indispensable crème chantilly, il n'en faut pas plus pour réaliser de délicieuses forêts noires.
Etant donné que ces petites forêts noires sont présentées en verrines, ou dans des bocaux Le Parfait -pratique puisqu'on peut rabattre le couvercle- je ne donne pas les proportions. A vous de les décliner suivant  vos préférences, plus ou moins de cerises ou de crumble, beaucoup de chantilly, c'est vous qui voyez ! En fait l'idée c'est la superposition de couches : des cerises, de la confiture et du crumble, le tout coiffé d'un dôme de crème chantilly.
Pour le crumble au chocolat c'est tout simple et très pratique puisqu'il se conserve comme des biscuits dans une boîte en fer.
Crumble au chocolat 
  • 70 gr de farine
  • 70 gr de sucre
  • 100 gr d'amandes
  • 100 gr de beurre
  • 2 cuillères à soupe de cacao non sucré
  • une petite pincée de sel
Commencez par torréfier les amandes dans une poêles. Réduisez-les en poudre lorsqu'elles sont bien grillées. J'aime bien faire une poudre d'amandes grossière, ce qui permet d'avoir des petits éclats croquant en bouche ! Coupez le beurre en morceaux. Réunissez la farine, les amandes en poudre, le sel, le beurre, le sucre et le cacao et mélangez l'ensemble, soit du bout des doigts, soit au robot avec la feuille. Le mélange doit devenir granuleux.
Allumez le four sur 180°.
Répartissez le crumble sur une plaque à four et faites cuire 20 à 25 minutes.

                     
Maintenant que le crumble est refroidi le montage peut commencer :


  • un peu de confiture de cerises dans le fond de la verrine
  • des cerises en bocal et/ou des cerises décongelées et dénoyautées
  • du crumble au chocolat
  • encore un peu de confiture
  • encore des cerises
  • un nuage de crème chantilly
  • des cerises encore

                            
  

4 commentaires:

  1. hmm quelle gourmandise! contente de vous revoir sur le blog, et bonne chance à la petite girafe, on croise les doigts! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, ça le fait bien, j'en veux!

    RépondreSupprimer
  3. Waow!!! Je ne sais plus si j'avais déjà commenté, mais cette forêt noire revisitée, me plaît trop!!! ^^

    RépondreSupprimer